La fiancée

Coucou tout le monde! Aujourd’hui, je vous reviens avec mon avis sur le tout nouveau roman de Kiera Cass, La Fiancée. Comme à l’habitude, il est sorti dans la légendaire Collection R dans une magnifique couverture. Si vous écoutez parfois mes vidéos sur ma chaîne YouTube, vous devez savoir que la trilogie de La Sélection figure parmi les livres fondateurs de mon amour pour le young adult. Quand j’ai su que Kiera Cass nous arrivait avec un nouveau roman cette année, j’étais au paradis! Suzanne Collins, Stephenie Meyer, et ensuite Kiera… 2020 n’est pas du tout l’année du siècle, mais niveau lecture, ça remonte le moral!

Hollis Brite a toujours vécu à la cour de Coroa. Elle y mène la vie rêvée : bijoux, robes, et même l’amour du roi Jameson sont au rendez-vous. Mais alors que leur fiançailles sont annoncées, Hollis rencontre un noble du royaume voisin qui viendra ébranler ses convictions. Quel choix fera Hollis?

Un mot me vient facilement en tête quand je pense à ce livre : déception. Même si ce livre reste quand même une lecture dans la moyenne, je m’attendais tellement à une bonne lecture, à une lecture dans les ligues de la Sélection, que je n’ai pas pu me sentir autrement que déçue quand j’ai vu que c’était plutôt bof. Je m’explique!

Premièrement, il ne faut pas se cacher qu’il ne se passe pas grand chose dans ce livre jusqu’à la moitié. J’ai un peu attendu les retournements de situations, mais ce n’est jamais arrivé… Quand je repense à ma lecture, je me demande un peu qu’elle était l’intrigue de ce roman. Certes, la fin contient plus d’action, mais au final, on retient un questionnement : quelle était l’histoire? C’était à mon avis très basique, très prévisible, et très plain.

Pour ce qui est des personnages et de la romance, j’ai à peu près le même avis. Il ne se passait pas grand chose, et les émotions n’étaient pas au rendez-vous. Hollis était pleine de clichés, et même si cela me peine de vous l’avouer, j’ai eu de la difficulté à m’attacher à elle. Je n’ai rien ressenti par rapport au triangle amoureux, et je ne vous cacherai pas que j’ai du aller chercher le nom du noble étranger (Silas) car je l’avais oublié. Oui, j’ai lu ce livre il y a moins d’une semaine. Non, je ne vous mens pas. Malheureusement, j’ai eu l’impression globale que Kiera Cass a tenté de recréer sa romance iconique, mais qu’elle s’est perdue en route!

Abordons maintenant le fameux dénouement de ce roman. Je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’événements! Encore une fois, on aurait dit une tentative de l’auteure de nous “prouver” qu’elle était capable de faire ce qu’elle a fait. Non seulement c’est totalement sorti de nulle part, mais cela a renforcé ma déconnexion avec les personnages. Sans parler que malgré tous ces événements, nous n’obtenons pas beaucoup plus de détails sur l’univers qui nous entoure. On lit entre les lignes au début du roman, et c’est pas mal tout pour la construction de l’univers.

Vous me direz que tous ces aspects font de nombreux points négatifs, et je vous l’accorde. Toutefois, il n’est pas non plus à négliger que la plume de l’auteure est quand même très fluide. Si cela n’avait pas été de ce style d’écriture, je crois que je vous aurait définitivement affirmé que ce n’étais pas un livre pour moi : heureusement, le fait que la lecture reste très facile et rapide a redonné des points au bilan. Ce n’est pas de la grande littérature, mais juste assez pour vous faire passer un bon moment.

Je sais que je ne suis pas la première à sortir un avis mitigé sur ce livre. La seule chose que j’ai à vous dire, c’est que pour moi, ce livre est dans la moyenne. Dans la basse moyenne, mais dans la moyenne quand même. Il a tous les goûts dans la nature, donc peut-être trouverez vous votre compte dans ce livre!

Merci beaucoup à la Collection R Canada pour l’envoi de ce roman! 🙂

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *