La faucheuse tome 2

Mon appréciation

7 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

10 Respect du genre

7 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, je vous reviens avec le deuxième tome de La faucheuse  par Neal Shusterman.

Citra Terranova, désormais Dame Anastasia, glane en compagnie de Dame Curie. Son ami Rowan a quant à lui pris le patronyme de Maître Lucifer… même s’il n’est pas réellement faucheur. En effet, c’est plutôt Citra qui a été choisie pour le devenir. Toutefois, depuis son expérience d’apprenti auprès du terrible Maître Goddard, et la mort de ce dernier, il s’est fixé comme objectif d’éradiquer tous les partisans de l’assassin en MidAmérique. Effectuant son horrible besogne dans l’ombre, il commence à se créer une réputation et la Communauté considère qu’il est dangereux. Pendant ce temps, le regroupement de faucheurs se divise entre les adeptes de l’ancienne façon de glaner, la Vieille Garde, et les adeptes de Goddard, qui prône le plaisir de tuer. Citra fera tout en son pouvoir pour arrêter ce mouvement, mais malheureusement, elle n’a pas toutes les chances de son côté. Quant au Thunderhead, il commence à en apprendre de plus en plus sur lui-même et rage de ne pouvoir intervenir dans les événements qu’il considère pourtant cruciaux par rapport à l’avenir de l’homme. Effectivement, l’État est séparé de la Communauté ; tout comme aux malpropres, criminels encadrés par la société, il n’a pas le droit d’adresser la parole aux faucheurs. Comme dans le cas d’un certain Greyson Tolliver… Dans un concours de circonstances, le jeune homme deviendra malpropre contre son gré. Cela ne serait pas plutôt une mission lancée par le Thunderhead ? Rowan se fera-t-il attraper par la Communauté ? Dame Anastasia et Dame Curie sont-elles la cible de machinations ? Qui est du côté du Nouvel Ordre ? Qu’en est-il de Goddard ?

J’ai un avis mitigé sur ce tome. Encore une fois, je trouve étrange que le titre soit La faucheuse alors que je ne remarque pas vraiment que Citra soit LE personnage principal. Aussi, le début de l’histoire est lent. On ne fait qu’ajouter de nouveaux éléments, sans en démystifier d’autres, ce qui m’a donné l’impression que le tout se déroulait à la vitesse de la tortue. L’action n’a commencé qu’au milieu du roman. Toutefois, elle s’est concentrée à la fin, où je ne pouvais plus m’arrêter de lire ! Mais il faut quand même s’y rendre, si vous voyez ce que je veux dire. De plus, j’ai trouvé qu’il manquait un fil conducteur dans l’histoire. Les éléments étaient un peu trop éparpillés à mon goût et la narration changeait beaucoup entre les personnages (c’est une narration à la troisième personne, je veux seulement dire que la description passait souvent d’un personnage à l’autre). Par contre, j’ai trouvé que les incursions dans les pensées du Thunderhead étaient très appropriées. Elles nous permettaient d’en savoir plus sur l’univers, qui est très bien construit et intéressant à découvrir. Je crois donc que ce deuxième tome est plus un intermédiaire entre deux tomes « chocs », même si ce n’est pas le genre d’approche que j’apprécie, car c’est moins uniforme et entraînant. Mais voyez-vous, j’ai quand même le goût de continuer la série !

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Que j’aime tes critiques, avec ton beau français….
    Ça donne une idée de l’histoire qui doit être un peu compliquée…
    J,
    J’ai du retard mais j’avance…J’en lis une autre….Tout de suite….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *