La chronique des Bridgerton tome 8

Coucou tout le monde! Si vous me suivez sur Goodreads, vous aurez vu que j’ai tout récemment terminé de lire le huitième tome de La chronique des Bridgerton par Julia Quinn. Voici donc ce qu’il raconte :

Gregory croit fermement à l’amour. En même temps, comment pourrait-il faire autrement lorsque tous ses frères et soeurs ont convolé en de douces noces avant lui? Ainsi, le jeune homme attend éperdument de trouver l’âme soeur… jusqu’à ce qu’il rencontre Hermione Watson. La débutante le captive tellement qu’il décide d’aller demander l’aide de sa meilleure amie Lucinda Abernathy afin de capturer le coeur de celle dont il est amoureux. Malheureusement, Hermione est déjà prise par un autre… Gregory arrivera-t-il à réaliser le mariage d’amour dont il rêve depuis toujours?

Je vous le dit tout de suite : ce huitième et dernier tome est définitivement parmi l’un de mes favoris de toute la série. Lorsque je vous ai partagé le début de ma lecture du tome précédent en story, quelqu’un m’avait répondu de me préparer à quelque chose de différent avec le dernier tome. Et cette personne ne pouvait pas dire plus juste! Contrairement aux autres volumes de La chronique des Bridgerton, le protagoniste ne trouve pas l’amour facilement et du premier coup. Autrement dit, c’est plus réaliste, et surtout beaucoup plus rempli d’action qui nous donne envie de lire la suite.

Sans parler de la façon avec laquelle Julia Quinn nous a accroché avec le prologue… Ce n’est pas pour rien que j’ai lu ce livre en une seule journée : dès les premières pages, l’autrice a posé les bases d’une histoire astucieuse et intrigante. Et le meilleur tout cela, c’est que les retournements de situation se prolongent jusqu’à la toute fin de l’histoire! Même si ce tome est définitivement plus long que les autres, cela ne paraît pas du tout comme on vole littéralement à travers les pages.

Enfin, j’ai aussi apprécié que le focus soit tourné sur la progression des deux personnages principaux (je ne vous dit pas tout de suite lesquels…). Cela apportait un rythme très agréable à la lecture.

En bref, Julia Quinn a terminé sa saga en grande pompe avec l’histoire de Gregory Bridgerton. Je suis sincèrement contente d’avoir découvert cette série cette année et d’y avoir consacré mon attention à huit volets. Et dire que je ne pourrais jamais découvrir ces livres pour la première fois à nouveau… La seule chose qui adoucit ce deuil est la perspective de lire le tome compagnon, qui paraîtra à l’automne, qui est composé de nouvelles suivant chacun des personnages en plus de la mère Bridgerton, Violet. Bien hâte de vous en reparler!

Merci à Flammarion Diffusion pour l’envoi de ce roman!

Anne

74 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *