If you come softly

Salut tout le monde! Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de ma dernière lecture nommée If you come softly. Avant d’acheter ce livre, je ne connaissais pas du tout l’auteure, Jacqueline Woodson, mais maintenant je remarque que tout le monde en parle! Voici le résumé :

Un matin, à l’école, Ellie et Jeremiah se rencontrent tout à fait par hasard. Il n’échangent qu’un seul regard, mais cela suffit à créer une connexion entre eux. Le seul problème, c’est qu’Ellie est Blanche et que Miah est Noir : les États-Unis ne sont pas encore prêts à accepter ce qu’il y a entre eux. Les adolescents pourront-ils s’aimer librement?

Lorsque j’ai commencé ce livre, je ne m’attendais pas du tout à rencontrer des sujets aussi importants. Je vous avoue que je n’avais pas lu le résumé, car oui, c’est la couverture qui m’avait convaincue d’acheter ce petit bouquin de presque deux cents pages. Toutefois, cela a été une bonne surprise parce que If you come softly n’était pas sans rappeler le roman best-seller The hate u give d’Angie Thomas. Si vous cherchez d’autres lectures dans le genre, foncez!

Malgré le fait que les thématiques soient très pertinentes et toujours d’actualité (ce livre a été écrit dans les années 1990), j’ai trouvé que le rythme de l’histoire laissait un peu à désirer. On a affaire à une romance très instant love et tous les événements se déroulent à la vitesse de l’éclair. J’aurais aimé en apprendre encore plus sur les personnages. Par contre, lorsque je suis arrivée à la fin, j’ai compris que toute cette urgence était faite pour laisser la place à une fin choc. Je ne m’y attendais pas du tout et je dois vous dire que cela m’a laissée au bord des larmes, bouleversée et surprise. J’ai compris pourquoi l’auteure avait voulu faire de If you come softly un roman rapide et court, mais en même temps j’en voulais encore plus! C’est très paradoxal, mais je suis certaine que vous comprendrez si vous lisez ce livre.

Bref, If you come softly a été une bonne lecture et j’ai maintenant envie de découvrir d’autres livres de Jacqueline Woodson. Avez-vous lu ce livre? Qu’en pensez-vous?

Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie P. Gosselin dit :

    Ah! la couleur de la peau….

    C’est vrai que la couverture du livre nous tente souvent spontanément….
    Aussi, c’est le résumé de la 4e de couverture qui nous renseigne le plus…
    Tu as été un peu déçue en espérant en avoir plus de cette histoire….Et tu as presque pleuré….Ça m’est arrivé déjà…
    Cette auteure semble t’intéresser éventuellement pour d’autres de ses livres.
    Pour être plus satisfaite cette fois. En grande lectrice que tu es maintenant, tu deviens plus exigeante et avec raison….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *