Harry Potter tome 6

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Aujourd’hui, je vais vous présenter l’avant-dernier tome de cette série à succès. Il a été écrit par J.K. Rowling.

Dolores Ombrage a quitté Poudlard, mais ce n’est pas parce qu’elle n’est plus là que tout redevient merveilleux. Alors que Harry se trouve à nouveau chez les Dursley, Dumbledore s’empresse de venir le chercher pour mener à bien une nouvelle mission, qui consiste à retrouver un ancien professeur pour le sortir de sa retraite. Horace Slughorn, bien qu’il ne veuille pas de cet emploi, veut à tout prix retrouver une vie stable, puisqu’il est poursuivi par des Mangemorts (les disciples de Voldemort). Peut-être qu’Harry aura quelque chose à faire là-dedans…?  Après cette escale, Dumbledore emmène Harry au Terrier, la demeure des Weasley. Mais le temps avance, et le retour en classe approche de plus en plus… Quelle surprise ont Harry, Ron et Hermione quand ils découvrent que le professeur Slughorn enseignera les potions! Rogue, alors, s’occupera de la défense contre les forces du Mal… Oh non! Gare aux cours de Rogue! Le seul point positif, c’est qu’Harry pourra prendre ses options pour ses A.S.P.I.C, les examens de septièmes années, en fonction de son choix de métier : Auror, défenseur des forces du bien. Alors qu’il arrive en cours de potions, Harry se voit affublé d’un vieux, très vieux livre d’instructions, barbouillé d’écritures partout dans les marges. Qui est ce Prince de Sang-Mêlé, à qui il aurait appartenu? De plus, grâce aux nouvelles instructions du Prince, Harry est premier de classe en potions. Alors que pas grand-chose ne pourrait aller plus mal, à la suite d’un grave accident où Harry a pris conscience d’une connexion avec Lord Voldemort, il doit suivre des cours d’occlumancie avec Rogue, afin de fermer son esprit au Seigneur des Ténèbres. Il devra aussi arracher un souvenir à Slughorn, dans le but de découvrir une façon de détruire Voldemort. Que fabrique Malefoy quand il disparaît de l’école? Pourquoi Dumbledore a-t-il une main morte? Qu’est-ce que Tom Jedusor cherchait, il y a cinquante ans? À qui est l’allégeance du Rogue?

Encore une fois c’est partagé, mais c’est plus clair, et ça penche plus du bon côté. Je trouve qu’on commence à comprendre des éléments qui sont présents depuis le premier tome (je veux dire qu’on comprend l’existence, la raison d’être de certaines choses) et c’est vraiment intéressant de voir une continuité pareille. Par contre, je trouve que Dumbledore est encore une peu trop distante… et que Harry est encore un peu trop colérique. Toutefois, on découvre plus l’art des potions, on approfondit encore nos connaissances sur la magie et c’est cool.

Je sais que ça fait deux semaines que je n’ai pas écrit, mais j’ai un peu manqué d’inspiration (oui, ça aussi ça arrive même si tu dois décrire quelque chose de déjà fait! 😀 ) Sinon, je voulais aussi vous dire que vous étiez de super abonnés! Joyeuse Saint-Valentin (oui, je sais, pour ceux qui ont lu le livre, vous allez comprendre, je me trouve très drôle… <3)

Anne 😛

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *