Harry Potter tome 1

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

10 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Je me suis enfin mise à lire Harry Potter, après tant d’hésitation. Je n’avais que vu les films et je vous avoue que les livres sont bien meilleurs! Ils ont bien évidemment été écrits par J. K. Rowling.

Mr et Mrs Dursley sont très gênés de leur neveu Harry Potter, qui vit dans le placard sous l’escalier. Les parents de Harry sont morts lorsqu’il avait un an, et c’est pourquoi il reste chez son oncle. Dudley, le cousin de Harry, est bien plus important aux yeux de ses parents, plus intelligent aussi. Lors de la fête de ce petit bonhomme grassouillet, toute la famille est emmenée au zoo, Harry y compris (quelle chance!). Alors que ce dernier regarde un magnifique boa constrictor. La vitre qui le sépare lui et le serpent disparait soudainement. Ce n’est pas la première fois qu’un événement aussi étrange survient dans la vie de Harry. Mr Dursley est si fâché! Alors que de mystérieuses lettres écrites à l’encre verte arrivent à la maison, l’oncle du coupable entrera dans un furie si intense que tous les Dursley partiront pour une maison délabrée sur un petit caillou sur l’océan. Même à cette distance de la maison, Harry est retrouvé : un certain Rubeus Hagrid souhaite lui remettre en main propre la lettre. Cet homme est le garde-chasse de l’école Poudlard, une école de sorcellerie où Harry est attendu depuis toujours. Harry est survolté à l’idée de quitter les Dursley, mais une triste nouvelle accompagne Hagrid. Ses parents ont été assassinés par le terrible Voldemort, et non décédés dans un accident de voiture. Harry lui-même aurait dû être mort, toutefois il y a résisté. Seul au monde à survivre à un si terrible sortilège, Harry Potter garde encore une cicatrice en forme d’éclair sur le front qui lui assure la célébrité pour toujours. Dès lors, Harry quitte sa famille d’accueil pour se rendre à Poudlard. Il y rencontre un certain Ronald Weasley, connu sous le nom de Ron, sixième roux de sa famille, et Hermione Granger, une élève très studieuse et appliquée. Même si le monde magique est renversant, Harry sera encore au centre de péripéties dangereuses. En effet, selon leurs recherches (et les informations que Hagrid laisse s’échapper), une certaine pierre philosophale a été volée. Cette pierre permettrait d’être immortel… Le trio soupçonne tout de suite leur professeur de potion, Rogue. Il est très suspect: on dirait qu’il tente de jeter un sort à Harry durant un match de Quidditch… Il boite, il a une morsure à la jambe. Est-ce réellement Rogue qui a volé la pierre? Est-ce que les amis arriveront à la retrouver? Voldemort y est-il pour quelque chose? Est-ce que le monde que Harry découvre est aussi magique que prévu?

Simplement incroyable. Je comprends maintenant les gens qui parlent de Harry Potter avec autant de passion! J’avoue avoir manqué quelque chose tout ce temps. Ce qui est bon dans ce livre, c’est surtout les détails. On fait des liens entre des choses, les noms des personnes, etc. Ce ne sont que des petites choses qui ne sont pas toujours importantes, mais on en sourit et c’est vraiment un sentiment recherché dans une lecture. Bien sûr, l’histoire aussi est passionnante. Harry est charmant! Par contre, je trouve que la fin de l’année arrive un peu vite et que, même si c’est de bons passages, le début chez les Dursley est long. Sinon, j’avoue que c’est très bon.

Anne 😀

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *