Glitch tome 3

Glitch tome 3

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut! Je sais que ça fait plusieurs jours que je n’ai pas fait de critique, même si j’ai fini ce livre depuis samedi matin déjà, mais j’ai manqué de temps pour écrire lentement devant mon ordinateur. Bref, j’espère que vous comprendrez. Reprenons donc le fil avec l’ultime tome de la trilogie d’Heather Anastasiu!

Rien ne va plus à la Fondation. L’ancien repère de glitchers et d’agents du Réseau est aujourd’hui essentiellement composé de civils. Même si chambres sont pleines à craquer, presque personne n’est en mission à l’extérieur : les agents tombent comme des mouches, démasqués. Alors que la nourriture menace de manquer cruellement dans les prochaines semaines, Zoe n’arrivera plus à contrôler son pouvoir. En effet, les dernières semaines l’ont épuisée. Adrien est revenu de sa « visite » chez la Chancelière avec un bout de cerveau en moins, ce qui l’empêche de ressentir des émotions, comme s’il avait une puce A-V dans la tête. Heureusement (ou malheureusement?) les traitements de Jilia, une glitcher guérisseuse, pourraient le ramener à la raison, mais jusqu’à quel point? Alors que la Fondation vole en éclat et que tous les civils sont capturés par la Chancelière, Zoe réussit à s’échapper avec Adrien. Comment fera-t-elle pour se rendre au point de rencontre du Réseau, à plus de trois jours de marche à l’air libre, sans caisson anti-allergène pour dormir? C’est tout qu’un défi, en ajoutant les visions à deux issues d’Adrien. Zoe menace de mourir à tout instant, menace amplifiée par l’ascension de la Chancelière au pouvoir. Bright possède une grande armée de glitcher contrôlés par son propre pouvoir ainsi que le propre frère de Zoel, Markan. Zoe arrivera-t-elle à retrouver ses amis? Est-ce que Max est vraiment sincère? Est-ce que Markan prête allégeance à sa famille ou à la Chancelière? Le Réseau sera-t-il capable d’exterminer toute trace du Lien? Qui vaincra la grande bataille?

Bon, bon, bon, bon. J’ai quelques éléments — positifs et négatifs — à vous faire part. Premièrement, j’ai trouvé que le début était, encore une fois, beaucoup trop rapide. On commence à peine les premières pages qu’une première mission se termine. Après ça se stabilise et on peut profiter de la description et de la profondeur du texte. Par contre, j’ai trouvé que le personnage d’Adrien dans ce tome nous a charmé au plus haut point. C’est plutôt original de changer ainsi un comportement, surtout à la fin d’une série, mais ça diffère et c’est un élément intéressant. Je vous le dit, moi aussi je suis tombée en amour! Mais il faut aussi dire qu’il y a eu quelques longueurs. Ce n’est pas très équilibré au niveau de l’action et je crois que c’est la source de ce problème. Mais… il y a une belle fin. Je sais que c’est un grand problème chez les auteurs et mais c’est très bien réussi ici. Pas abrupt, mais on ne finit pas l’action cent pages avant la fin du texte non plus. IL y a juste assez de détails et c’est cohérent. Bref, c’est une bonne série.

Anne

Lien Bêta Dix Gamma. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *