Éternels tome 1

Mon appréciation

9 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

10 Clarté du texte

9 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Alyson Noël est l’écrivaine américaine de la série Éternels. Je crois, pour l’instant, qu’il y a environ cinq ou six livres dans cette collection. J’ai lu ce livre dans la dernière semaine et j’avoue qu’il est à la hauteur de mes attentes.

J’ai choisi (enfin, j’ai choisi avec mon amie) ce livre à la bibliothèque pour lire de nouvelles choses, au lieu de lire, relire et re-relire des livres que j’ai déjà beaucoup aimés. J’ai vu qu’il y avait aussi le deuxième tome, alors c’est quasiment sûr que je vais aussi poster mon avis là dessus!

L’histoire est un peu complexe dès le départ. On n’est pas sûr de ce qui s’est passé avant, mais ça ne dérange pas la lecture quand on est déjà rendu au milieu du livre. Bref, Ever a seize ans et demi et toute sa famille est morte dans un accident de voiture dont elle se croit coupable. Elle vit maintenant avec sa tante Sabine, la jumelle de son père. Avant ce terrible accident, Ever était la fille populaire de son école qui était un peu superficielle. Maintenant, elle se cache sous de grandes capuches, avec des écouteurs dans les oreilles pour masquer le bruit… des pensées des gens autour d’elle. En effet, lorsqu’elle est sortie de l’hôpital, elle a commencé à voir l’aura de chaque personne, à savoir toute leur vie rien qu’en les touchant ou même entendre leurs pensées. Ever est découragée jusqu’au jour où un nouvel élève arrive à l’école, un peu plus précisément à côté d’elle en cours de littérature. Ce jeune homme est mystique aux yeux d’Ever, puisqu’elle n’est pas capable de lire dans ses pensées. Il est un peu sa touche « pause ». Ever aime Damen, mais elle ne croit pas que c’est réciproque, par moments. Un jour, elle va rencontrer une jolie fille rousse qui va complètement changer sa vie. Parce qu’elle veut la tuer. Ever croit que cette fille est différente, mais elle pense la même chose de Damen. Comment détruire quelqu’un quand il est… immortel?

J’ai tellement aimé cette série que j’ai lâché le livre que j’étais en train de lire pour cette lecture. Seul point faible : Ever semble aimer Damen, puis non, mais oui, mais pas du tout. On veut savoir la vraie réponse, mais ça reste un bon livre. Je le conseille à tout le monde, car c’est aussi très réaliste que fantastique. J’approuve!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *