Donne-moi ton coeur tome 1

Bonjour tout le monde! Je vous reviens enfin après quelques temps d’absence pour vous faire la critique de ma dernière  lecture. Il s’agit de Donne-moi ton coeur par Sara Wolf, chez Pocket Jeunesse. Je dois vous avouer que ce livre m’a tapé dans l’oeil dès que je l’ai vu. J’avais extrêmement hâte de m’y mettre, d’autant plus que quelques uns de mes amis de la communauté bookstagram m’ont déclaré que c’était un coup de coeur! Sans plus tarder, voici le résumé et mon avis personnel sur ce livre…

Il y a trois ans, Zera a été sauvée d’une horde de bandits par la sorcière Chantenuit. En échange de ce sauvetage, la magicienne a pris le coeur de l’adolescente pour la transformer en une créature mythique, assoiffée de sang humain lorsque non contrôlée : une Sans-Coeur. Quelques années plus tard, Chantenuit propose à Zera de lui rendre son coeur à condition qu’elle lui en ramène un autre… celui du prince héritier, Lucien d’Malvane. Aidée par la noble Y’Shennria, Zera se rendra à la cour sous une fausse couverture de prétendante afin de ravir le coeur du prince, et ce, dans tous les sens du terme. Pourquoi Lucien d’Malvane déteste-t-il autant la cour? Zera sera-t-elle capable de prendre son coeur et ainsi récupérer sa liberté? Que se trame-t-il au palais?

Donne-moi ton coeur a été une lecture très décevante. J’ai pris plus de deux semaines à le lire, chose qui n’arrive jamais avec moi. Il faut dire que j’avais un horaire très, très, très chargé à la fin du mois de décembre, mais il ne faut pas charrier non plus. Ce livre m’a plongé dans une reading slump, comme diraient nos voisins anglophones. Autrement dit, je lui préférais d’autres activités.

Mon avis a toutefois des arguments fondés. Tout d’abord, j’ai eu beaucoup de difficultés avec le personnage principal. Zera était tout simplement le stéréotype de l’héroïne arrogante, mais poussé trop loin. Elle agissait sans considérer les autres. De plus, elle raisonnait de façon très enfantine et naïve. Je n’ai pas du tout aimé me glisser dans la peau de ce personnage. Dans les faits, j’ai trouvé que Zera n’était tout simplement pas crédible! Je suis aussi de cet avis pour les autres personnages, comme celui du prince. En général, les protagonistes sont peu profonds et ont tendance à changer d’avis/tomber en amour trop rapidement et sans raison. J’ai tout de même réussi à en trouver un qui avait un certain potentiel, mais ce n’est pas marquant non plus, considérant que je ne me souviens même plus de son nom… bref, c’est le garde du prince.

Dans un autre ordre d’idées, je n’ai pas vraiment aimé l’univers et la magie de ce monde. Lorsqu’on lit le résumé, on s’attend à un monde riche, réfléchi et original : finalement, on n’obtient que ce qu’il y avait sur la quatrième de couverture. Littéralement. J’aurais aimé voir plus de profondeur dans l’élaboration des créatures magiques, comme les Sans-Coeurs et les Sous-Terriens. C’est pourtant un concept qui a beaucoup de potentiel! Les idées étaient là, mais elles n’étaient pas poussées jusqu’au bout. J’ai plutôt senti que c’était une tentative de vouloir être original à tout prix, puis que c’était tombé à plat. Étant quelqu’un qui adore les univers fantastiques, j’ai eu beaucoup de difficulté à passer à travers cette lecture considérant que très peu d’attention lui avait été portée.

J’ai également trouvé que le rythme de l’histoire et la trame narrative étaient très peu accrocheurs. L’intrigue consistait en un prologue du futur, le récit des événements jusqu’au prologue (on s’entend, quand c’est la moitié du livre et qu’on sait ce qui va se passer après, c’est long et ennuyant), puis un charabia d’actions (?) pour lequel j’ai du me concentrer des masses pour passer à travers. Je suis vraiment déçue de cette lecture, et surtout déçue de finir l’année 2019 sur cette note. J’en attendais beaucoup de ce livre et cela m’étonne à quel point je n’ai pas aimé. Vous savez, je suis plutôt du genre à trouver du positif dans chaque livre, peu importe mon avis, et on ne se le cachera pas, je suis bon public la plupart du temps. Cependant, dans ce cas, ça ne l’a vraiment pas fait pour moi. Je pense que d’autres peuvent plus apprécier, donc je vous demande évidemment d’aller consulter d’autres avis avant de vous faire le vôtre. Tous les goûts sont dans la nature!

Ah, et dois-je mentionner à quel point la voix dans la tête de Zera est désagréable? Si C’eSt Un MeMe, Ça ReStE uN mEmE sIvOuPlÉ! On CoMpReNd RiEn SiNoN!!

Merci à Interforum Editis Canada pour l’envoi de ce roman! 😛

Anne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *