Dix petits nègres

Mon appréciation

9 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut! Comme je vous l’avais dit précédemment, c’est à un livre très différent de ceux que j’ai lu dernièrement que j’allais critiquer. Alors voilà! J’avais très hâte de vous en parler. Comme vous le savez probablement déjà, il a été écrit par Agatha Christie. Voici donc ce que raconte ce livre…

Au large du Devon, en Grande-Bretagne, se trouve l’île du Nègre. Personne ne sait vraiment qui l’a achetée. Est-ce cette vedette hollywoodienne? Est-ce ce milliardaire américain? Personne ne le sait réellement, et les rumeurs se répandent vite. Alors quand dix personnes reçoivent une invitation pour y passer des vacances, ils s’y précipitent! Ils ont si hâte de savoir qui est propriétaire de la maison… Mais, bizarrement, ce n’est pas la même personne qui a invité tout le monde. Mais le nom qui revient le plus souvent et un certain Mr O’Nyme. Sans plus se questionner, les invités se rendent sur l’île. Parmi eux se trouvent le juge Wargrave, le Dr Armstrong, Vera Claythorne, Philip Lombard, Emily Brent, Mr et Mrs Rogers, le vieux MacArthur, Henri Blore et Tony Marston. Tous, sans exception, découvrent que les propriétaires de l’île ne sont pas là pour les accueillir et que les Rogers, les domestiques engagés pour les vacances, ne les ont jamais vus de leurs vies non plus. Étrange… Mais le plus bizarre, c’est qu’une voix sortie de nulle part accuse, le premier soir, chacune des personnes d’avoir causé un meurtre ou en avoir entraîné un. Les invités comprennent encore moins la situation lorsque Anthony Marston meurt asphyxié. Après ce soir, les meurtres s’enfilent l’un après l’autre, sans jamais qu’il n’y ait de traces ou qu’il se révèle y avoir un assassin caché sur l’île. Les invités se mettent donc d’accord sur le fait que le meurtrier est parmi eux! Tous se soupçonnent et ont peur de tout. Qui est le meurtrier? Comment procède-t-il à tous ces meurtres sans jamais se faire découvrir? Qu’est-ce que la comptine qui semble régir chacun des assassinats?

Wow. Sérieusement, c’est magnifique. Le suspense est vraiment bon, on a si hâte de découvrir qui est le meurtrier, comment il a tué les autres, quels sont ses motifs… Je vous le dit, j’étais tellement stressée! J’avais moi aussi l’impression d’être sur l’île du Nègre, et c’est un très bon point. De plus, le texte est très bien mené. On parle des choses avec tant de précision, mais sans jamais nous dévoiler le punch à l’avance ou tout simplement que ça devienne prévisible. Par contre, j’ai eu trouvé que le début était un peu compliqué. J’avais de la difficulté à me rappeler des noms de tous les personnages (car il y en a beaucoup!). Mais sinon, j’ai trouvé que tout était bon. Bref, je recommande vraiment.

Anne

2 Commentaires

  • avatar Charles-Emanuel Bernier dit :

    Bravo pour ce que tu fais, je trouve ça vraiment bon. Maintenant, j’ai vraiment le goût de lire çe livre parce que j’aime beaucoup les romans policier et, aussi, parce que j’aime beaucoup le suspense. C’est du très bon travail, continue comme ça!

    • avatar Anne Larouche dit :

      Je suis contente de savoir que tu apprécies le travail que je fais! Sincèrement, je te conseille d’aller lire le livre. Peut-être il va te sembler complexe au départ, mais l’intrigue est folle et la fin… magistrale. Tu m’en donnera des nouvelles, et n’oublie pas d’aller t’abonner à mon infolettre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *