Demain les femmes

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

10 Clarté du texte

9 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Bonjour à tous! Si vous me suivez sur mon compte Instagram, vous avez pu voir que j’ai récemment commencé à lire un documentaire sur la physique, livre plutôt long et complexe! J’ai donc choisi de prendre une petite pause pour vous faire une critique et lire un autre livre numérique de Bernard Werber, ce qui me semble très adapté à la situation! Alors voici la critique de Demain les femmes :

Madeleine est une jeune biologiste qui travaille à Paris. Ces temps-ci, rien ne va plus : son copain est alcoolique, sa mère ne respecte plus les hommes à cause de son passé amoureux tumultueux et son patron ne croit plus en ses recherches. Eh oui, Madeleine arrive en retard chaque matin et peine à innover pour trouver un moyen que ses rats résistent à de la radiation d’un niveau supérieur à 9 sur 20. Pour couronner le tout, elle rêve chaque soir d’une femme qui lui déclare qu’un jour, il n’y aura que des femmes sur Terre et que les hommes ne seront plus qu’une légende. Est-ce que ces rêves seraient en lien avec le présent? De quelle façon pourront survivre les rats de Madeleine? Cette dernière pourra-t-elle continuer ses recherches longtemps? Mais surtout, est-ce que la déclaration de la femme pourrait devenir… vraie?

J’ai beaucoup aimé! Il y avait beaucoup de détails pour un livre d’une soixantaine de pages, ce qui se lit en environ 1 h. De plus, même s’il se passe beaucoup d’événements dans la vie de Madeleine, l’action est centrée sur la possibilité que l’humanité soit uniquement composée de femmes dans le futur. Le reste ne sert qu’à amener cette hypothèse de science-fiction! De plus, j’ai encore apprécié le style d’écriture de Werber. Par contre, j’ai trouvé que la fin est un peu abrupte. On aurait aimé en savoir un peu plus! Aussi, il y a parfois des bonds inattendus dans le temps (par exemple, trois ans plus tard) et puisqu’il n’y a pas de séparation en chapitres, cela nuit à la cohérence du schéma narratif. Mais je recommande quand même ce livre à tous les gens qui aiment les petits livres, mais aussi la science-fiction, ce qui ne vient pas toujours ensemble! Bonne lecture! 😉

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *