Cupcakes et claquettes tome 5

Cupcakes et claquettes tome 5 

Mon appréciation

7 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Continuons les critiques avec cet ultime tome de Cupcakes et claquettes. C’est écrit par Sophie Rondeau, une auteure québécoise.

Les jumelles ont terminé leur deuxième secondaire qui était, disons, mouvementé. Clara est punie très sévèrement : jusqu’au 15 juillet, elle devra rester à la maison, elle n’a pas le droit d’aller à la maison des jeunes, elle ne peut pas accéder à l’ordinateur et elle ne peut pas être avec son chum Étienne plus d’un après-midi par semaine. Roooh, comme c’est long! Juste pour une petite sortie à la belle étoile, à regarder la super lune avec Étienne… Clara espère que sa mère n’a pas perdu confiance en elle. Pendant ce temps, Lili essaie de rendre Clara la plus heureuse possible, même si elle est confinée la maison. La punition levée, les deux sœurs vont aller garder chez leurs voisins d’en face, moitié-moitié (ou presque). Que feront-elles avec tout l’argent? En tout cas, Clara sait ce qu’elle veut! Alors que les vacances achèvent, la famille Perrier part en camping. Une aventure intense marque son début, et Clara, qui vient tout juste de regagner la confiance de sa mère, la perdra tout de suite. Que de malheurs pour la poète, cet été! Enfin, l’école recommence. Les jumelles sont en troisième secondaire. Au danse-étude, Lili rencontre un danseur d’un an de moins qu’elle, Justin. Même s’il a une blonde, les deux commencent à s’aimer…!!! De son côté, Clara vit beaucoup de choses. Sa meilleure amie a commencé à fumer, et elle essaie vainement de la faire arrêter. Comme c’est difficile! Elle ne veut pas que Clémentine meure d’un cancer des poumons ou de la gorge, plus tard… Quelle habitude malsaine! Son chum Étienne a soumis son poème La recette du bonheur sucré à un concours à Télé-Canada. Malgré sa gêne, Clara est un peu nerveuse… Mais du bon côté! Peut-être recevra-t-elle un prix? Est-ce que Clara saura garder la confiance de sa mère? Les jumelles auront-elles, au final, une vie comme elles l’appréhendaient?

Je dirais qu’il est à égalité avec le quatrième tome, quoiqu’un peu moins bon dans le récit, mais meilleur à la fin. Bien égal, quoi. Je trouve qu’on met beaucoup plus en scène Clara que Lili et ça me gêne, cette inégalité. Je trouve par contre que les filles vivent des situations auxquelles on peut vraiment s’identifier. Les deux sœurs sont toujours les deux meilleures amies, elles partagent leurs joies et leurs peines. Toutefois, je trouve que ça va trop vite. L’été déboule, ensuite on se rend à la fin du livre. Je l’ai tellement lu vite! Je dirai en deux heures et demi. C’est très court, et je trouve ça un peu nul. Mais bon, à la fin, on voit un dernier chapitre sur les filles, quand elles sont plus vieilles (30 ans). C’est vraiment un chapitre intéressant et ça nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur la collection. Bref, c’est moyen-supérieur. Je conseille quand même aux lecteurs des autres tomes de le lire, juste pour la fin ça vaut la peine. Ce n’est pas médiocre non plus.

Je vous remercie pour tous vos conseils, vos courriels, vos commentaires… À chaque fois que vous me proposez un livre, que vous me donnez vos impressions sur mes lectures, ça me fait plaisir. C’est grâce à vous que tout est possible aujourd’hui.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *