Cupcakes et claquettes tome 4

Cupcakes et claquettes tome 4 

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

10 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Cette fois-ci je vous présente Cupcakes et claquettes tome 4! Sophie Rondeau est de retour! Voici l’histoire de ce tome :

L’entrée en deuxième secondaire approche pour les jumelles : entre le Hameau et la maison, les filles ont toujours le temps de s’abandonner à des activités créatives. Pour Clara, entre deux poèmes, elle poursuit son idée de livres de recettes. (Qu’elle ne publiera pas bien sûr, elle aurait bien trop d’attention!) Pour Lili, on y reviendra… En chemin pour retrouver ses amies de la danse-étude, elle se cassera une jambe juste après avoir dû acheter ses premières lunettes. Que désespoir pour elle! En convalescence pendant environ trois mois, pas de danse ni d’activité sportive! Clara, de son côté, découvrira l’identité de son admirateur secret (Étienne!) et ils passeront plus de temps ensemble. Clara arrêtera de publier ses poèmes dans le journal étudiant, et Estelle déclarera la troisième guerre mondiale à partir de ce jour. Les notes d’habitude excellentes de Clara baisseront, au grand désespoir de sa mère. Il était temps de se prendre en main! Pendant ce temps, Lili fera la connaissance de Lucy, la mère de Madame Loiseau, la propriétaire du studio de danse. Venue pour s’occuper de la paperasse, pendant que sa fille donne les cours de ballet (parce que Mika est en congé de maternité!), une amitié se nouera entre Lili et Lucy. Quoi de mieux à faire que les costumes du spectacle de fin d’année? Un grand projet pour elle, qui ne manquera pas de piquant… Entre le Hameau, un concours de dessert, la petite sœur autiste d’Étienne et le restaurant qui servent de très longs hot-dogs, les filles passeront un super (ou pas trop) deuxième secondaire!

Mon impression sur ce livre est aussi bonne que sur les autres; quoique je l’ai lu en un seul après-midi. L’histoire est palpitante, la couverture est belle, et surtout, c’est réaliste! Ce n’est pas toujours l’amour fou, il y a des chicanes, et pour une fille passionnée du fantastique, je trouve que ce livre ressemble à notre mode de vie. C’est le meilleur des quatre tomes, je l’avoue. Merci encore pour tout! N’oubliez pas que c’est grâce à vous que tout cela a lieu!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *