Ce sera moi

Coucou les lecteurs! Sur mon blogue, aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit roman contemporain que j’ai eu la chance de découvrir dans les derniers jours. Cela faisait quelques temps que je le voyais passer sur les réseaux sociaux et il faut dire que l’intrigue accrocheuse et la couverture rafraîchissante m’avaient immédiatement tapés dans l’oeil. Vous l’aurez donc compris, je vous parle bien de Ce sera moi par Lyla Lee!

Skye est une passionnée de danse, de chant et de K-pop depuis se tendre enfance. Malheureusement, sa mère ne l’a jamais vraiment supportée dans ces activités : elle pense que les filles grosses comme elle devraient soit perdre du poids, soit ne pas s’adonner à de tels passe-temps. Ainsi, lorsque Skye annonce à sa mère qu’elle a été retenue comme candidate en danse et en chant au concours télévisé You’re my shining star, leur relation s’envenime. Et ça, c’est sans parler du candidat qui risquerait de faire battre le coeur de Skye un peu plus rapidement… Skye remportera-t-elle You’re my shining star? Son apparence physique lui fera-t-elle embûche? Parviendra-t-elle à faire comprendre à sa mère et au monde entier que son corps ne détermine pas sa valeur?

Ce sera moi a définitivement été une lecture très intéressante et très agréable. Pour vous donner le ton, j’ai lu ce livre en une seule journée seulement! Dès le départ, on part à la découverte d’un personnage principal frais, coloré et plein de confiance. Skye est littéralement une boule de bonheur dans cette histoire. Certes, elle traverse un moment plus difficile en raison de sa relation tendue avec sa mère, mais autrement, elle fait de ce roman un vrai feel-good.

Dès les premières pages, Lyla Lee nous a présenté Skye comme une fière personne en surpoids, de façon à passer un message puissant contre la grossophobie. Le nombre de petits détails du récit qui transmettaient l’ampleur cet enjeu social contemporain était tout simplement innombrable. L’authenticité du récit a de ce fait offert une représentation plus que bienvenue à une catégorie de population qui n’est pas si souvent intégrée dans les romans young adult. Tout ça, sans parler du fait que Skye est bisexuelle, autre aspect de la représentation que je n’avais pas ou peu rencontré jusqu’à aujourd’hui. Ce livre aborde ces sujets très importants de façon si joyeuse que je ne peux que vous le recommander pour son message.

Souvent, le genre d’intrigue tournant autour de concours ou de l’industrie de la télé sont peu réalistes. Bien que certains aspects de Ce sera moi confirment cette idée, d’autres m’ont surpris de par leur authenticité. Oui, toute cette histoire d’amour avec un mannequin beau comme un dieu et populaire de surcroît était assez clichée, mais la gestion des réseaux sociaux et de la pression de la télé me semblait très réaliste. Vous comprendrez donc qu’il ne m’en a pas plus fallu pour que je me laisse charmer par la romance…

Bref, Ce sera moi a été une lecture que j’ai dévorée et que je recommande tout à fait à tout lecteur qui souhaite lire des romans plus diversifiés (je ne l’ai pas encore mentionné, mais Skye est bien évidemment américano-coréenne!), portant sur des enjeux importants, tout en passant un moment divertissant à 100%. J’ai déjà hâte de voir ce que nous pondra Lyla Lee dans le futur!

Merci aux éditions Petit Homme pour l’envoi de ce roman!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *