Romans graphiques

Mon penchant pour les romans graphiques s’explique par le fait qu’ils sont plus longs que les bandes dessinées : on a plus le temps de s’attacher aux personnages et à approfondir l’histoire!