Cataracta tome 2

Coucou les lecteurs! Aujourd’hui, je suis de retour pour vous parler de la suite d’un livre que j’ai lu cet été. Il s’agit donc du deuxième tome de Cataracta par Megane Chauret!

Trente ans après la Grande Révolte et le couronnement de Rose se promène dans les villages éloignés de la capitale le Cataractorium. Ce cirque ambulant a pour attraction principale la jeune Zophia, qui est moitié sirène, moitié myliphe. Un jour, l’adolescente, qui a vécu pratiquement tout sa vie derrière les barreaux, a la tête mise à prix et survit de justesse à son kidnapping grâce à Ace le soldat. Désormais en liberté, elle tente de se rendre à Sayserra, mais son nouveau compagnon et elles prennent de nombreux détours… Zophia sera-t-elle capable d’assumer son identité différente? Retrouvera-t-elle ses parents un jour? Pourquoi sa tête est mise à prix et qui est derrière tout cela? Quel est le destin de Zophia?

Cataracta a encore été une bonne lecture. J’étais contente de voir que l’histoire allait se dérouler trente ans après les événements du premier tome, car cela nous a permis de découvrir plus en profondeur le monde très riche que Megane Chauret a créé. Ma partie préférée de ma lecture a définitivement été de m’imaginer à nouveau tous les peuples de Cataracta et son système de magie.

J’ai bien aimé la trame narrative, mais je dois vous avouer que j’ai réussi à deviner ce qui allait se passer à la fin (révélation-choc comprise). Ce n’est pas si grave dans la mesure où j’ai tout de même apprécié le chemin pour m’y rendre et que les événements étaient très denses, mais j’aurais apprécié un peu plus de surprise. C’est ce qui m’a principalement refroidie.

C’est décidément un thème pour mes lectures récentes, mais j’ai encore une fois trouvé que c’était un peu jeunesse à mon goût. À mon avis, cela a surtout paru dans les relations entre les personnages et les décisions de ceux-ci. J’aime quand même les romans jeunesse, mais souvent cet aspect me dérange un peu (sauf pour les classiques, mais ça ce n’est pas pareil). Toutefois, je vous assure que si c’est votre genre de lecture, vous allez adorer! L’héroïne est forte et attachante, et cette lecture est fluide, sans prises de tête. Je recommande vivement aux amateurs de fantasy.

Finalement, j’ai beaucoup aimé les images de ce deuxième tome. Je dois vous avouer avoir remarqué une nette amélioration dans les dessins et je félicite largement l’auteure qui accomplit un réel travail artistique avec Cataracta. Déjà qu’elle est si jeune, c’est un véritable accomplissement! Vous connaissez mon amour pour les romans illustrés, et celui-ci, encore plus que le premier, n’as pas échappé à la règle. Parlant d’amélioration, j’ai également trouvé que l’écriture de Megane Chauret était plus vive et plus juste dans ce second tome. C’est pourquoi je vous suggère de continuer à lire Cataracta!

Merci à l’auteure pour l’envoi de ce livre!

Anne

Une lecture dans la moyenne


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *