Atlantide tome 1

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

9 Respect du genre

7 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Allo! Je sais que je n’ai pas été très présente ces derniers temps, mais je suis très occupée. Le temps sur la lecture a été légèrement coupé, alors c’est plus long pour lire mon livre… Mais je vous aime toujours, car vous êtes très fidèles! Merci, et j’espère que vous comprendrez ma situation. Alors aujourd’hui, je vais vous parler d’Atlantide, de T.A. Barron, l’auteur qui a écrit la saga Merlin (saviez-vous que cette série est en fait constituée de douze livres? Je pourrais m’y remettre, si je n’avais pas encore la fin du cinquième tome sur le cœur). Alors voici ce que raconte ce livre :

Promi est un jeune homme qui ne se souvient pas de son enfance. Rien, à part le fait qu’il a commencé, un jour, à voler des pâtisseries dans la Ville des Grands Pouvoirs. Avec ses bottes magiques, qui s’ajustent parfaitement à ses pieds lorsqu’il grandit, son journal et ses talents de lanceur de couteaux, Promi arrive à survivre et à être en bonne santé. Mais le voleur veut donner une leçon à Grukarr, le Grand Prêtre. Cependant, le jour où il réalise enfin son plan, tout se déroule de façon inattendue. Même s’il arrive à ses fins, son nom restera gravé dans la mémoire du cruel Grand Prêtre. Cette mauvaise réputation ne lui servira pas, chose certaine. Après ces événements, le garçon se fera offrir le pouvoir des Écouteurs, une magie dont il est le dernier sur la Terre à posséder. Puis, Promi rencontrera Altlanta, une jeune fille qui pratique la magie naturelle. Capturée par Grukarr, puis en fuite dans la Ville (un terrain qu’elle ne connait pas du tout), elle priera Promi de l’aider à protéger la Grande Forêt qui lui est si chère. Car Grukarr et Araggna, la Grande Prêtresse, semblent avoir des plans maléfiques pour la Terre. Bien qu’Ellegandia soit isolée du reste du monde par une infranchissable chaîne de montagnes, les représentants de la religion pourraient prendre le contrôle de tout avec Narkazan, un esprit immortel rebelle et méchant. Ceci arriverait grâce à la Pierre Étoilée, joyau qui était auparavant caché dans la Forêt. Narkazan et Grukarr deviendraient tout-puissants après la destruction de la Forêt, source de magie naturelle, qui est ravagée par un fléau. Ainsi, Promi et Atlanta s’élancent dans une aventure où ils devront retrouver la Pierre Étoilée et sauver la Forêt avant la fête de Ho Byneri, où la Prophétie devrait se réaliser. Que se passera-t-il? Comment arrêteront-ils le fléau? Où est la Pierre Étoilée? Qui est vraiment Promi?

J’ai beaucoup aimé. J’ai surtout apprécié le fait que c’était du fantastique, j’en avais besoin! Ça faisait longtemps que j’avais lu un livre avec de la vraie magie présente dans le livre. Il y a beaucoup de détails là-dessus et j’aime ça. De plus, je trouve que la fin est très bonne quoiqu’on dirait un peu la finale d’une série alors que c’est uniquement le premier tome d’une trilogie. C’est très cohérent, on amène un à un les éléments qui constitueront la quête de Promi et Atlanta. Par contre, je trouve que ça donne un aspect de longueur au début. Aussi, ça nous empêche de nous embarquer complètement dès le premier instant. Mais sinon, j’ai vraiment adoré!

Anne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *