Arielle Queen tome 6

Arielle Queen tome 6

Mon appréciation

7 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Voici le sixième tome de cette série écrite par Michel J. Lévesque. Je vous raconte son histoire :

Deux ans se sont écoulés depuis la destruction des consoles servant à contrôler la cryogénisation d’Arielle, Brutal et Razan, enfermés à l’intérieur depuis 1945. Maintenant en l’an 2008, Arielle se réveille grâce aux efforts de l’oncle Sim, du chevalier Thornando et de Jason. Elle apprend tout de suite que les derniers elfes noirs combattent dans la fosse nécrophage d’Orfraie, en Bretagne. De plus, les humains et les alters se sont alliés pour enfin exterminer cette vermine d’elfes noirs. Plus que quelques heures, et aucun autre sylphor ne vivront dans ce monde… Pendant ces retrouvailles plutôt choquantes, Noah et Razan sont présentés à Thor et Lastel à Asgard. La raison de cette visite est le roi en exil Kalev de Mannaheim, supposé futur roi du royaume des hommes. Bientôt les elfes noirs seront éradiqués. Les élus devront éliminer à leur tour les alters, ils devront exécuter la prophétie… Arielle devra découvrir l’identité du deuxième élu de la prophétie. Qui est-il? Noah, Razan, ou bien ce Kalev? Est-ce que le traître dont parle Révélation se cache parmi ces potentiels élus? En plus de devoir trouver l’homme qui l’aidera à accomplir sa tâche, Arielle devra lutter contre ses propres problèmes… N’est-elle pas la fille de Loki? Grâce au dix-huitième chant, elle pourrait vaincre ses démons. Les alters seront-ils éradiqués? Arielle trouvera-t-elle assez de paix en elle-même pour réussir à dévoiler l’identité de l’élu masculin?

Bien. Complexe, mais bien. Je trouve que les nouveaux personnages comme Kalev sont agaçants. Aussi, je trouve que ça devient de plus en plus compliqué. On n’en comprend pas trop cette histoire de dix-huitième chant…!?!? Par contre, on découvre de plus en plus les origines d’Arielle et c’est intéressant. De plus, le fait que Loki soit son père ajoute un élément plutôt cool.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *