Arielle Queen tome 10

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

7 Cohérence du schéma narratif

8 Clarté du texte

10 Respect du genre

9 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Je vous présente l’ultime tome de cette série écrite par Michel J. Lévesque. C’est un auteur québécois. Voici donc l’histoire :

Dans un retour dans le passé, nous en apprenons plus sur Hélène Stewart. Au début des années 1990, la femme est employée pour Laurent Cardin et chauffeuse pour son fils Anthony, très grande vedette du cinéma. Un jour, lors d’une rencontre avec son notaire, elle apprend qu’elle a un très grand rôle à jouer dans la vie de cette Arielle Queen. Qui est cette jeune fille qu’elle devra aider, mais qui n’est qu’un bébé pour le moment? Alors qu’Hélène accepte l’affaire, sa vie banale bascule dans un univers étrange et invraisemblable. Quel est le prix de cette mission pour Hélène? Que devra-t-elle y laisser? De retour dans les années où la prophétie se produit. Arielle est toujours Arihel, sous l’emprise de son père Loki et sa sœur Hel, deux démons. Toutefois, Arihel n’est pas soumise à Loki autant que ce dernier le voudrait. L’élue veut maintenant elle aussi dominer les humains et tous ceux qui seront dans son chemin devront s’écarter ou périr. Mais… que fait Razan pour la sauver? Il est toujours confronté à Kalev de Mannaheim. Il essaye de sauver Arielle, mais ce Kalev est toujours là pour l’empêcher de partir vers sa bien-aimée. Mais maintenant que la situation est des plus précaires, il devra tout tenter. Fera-t-il une alliance avec Kalev? Gagnera-t-il le combat contre lui et partira vers sa bien-aimée? Que choisira-t-il? Arhiel, de son côté, parviendra-t-elle à retrouver l’amour en elle? Cette Hélène arrivera-t-elle au bon moment? Cette aventure dure depuis des années. Quel est son dénouement?

Je peux vous dire que c’est bien, sauf que plusieurs éléments ne m’apparaissent pas bien. Je trouve que c’est vraiment compliqué l’histoire avec Hélène Stewart et je ne l’ai pas trop comprise. Par contre, j’aime le fait qu’elle ait un lien avec les autres tomes (pensons au cinquième, en 1945. Je vous invite à aller voir sa critique si ce n’est pas frais dans votre tête). Bien que le livre soit balancé, il y a encore quelques éléments insatisfaisants. J’aime Arihel et son côté sombre, mais ça commence à être un peu trop long. On a hâte de retrouver notre Arielle… des premiers tomes. Ça commence à s’essouffler sérieusement et je n’apprécie pas trop. De plus, la fin est un peu passive et incompréhensible. Malgré tout ça, le retour d’Arielle est vraiment très touchant… On la retrouve un peu. Je peux vous dire que ça ramène un peu plus du bon côté. Même si le dernier n’est pas le meilleur tome… Je ne peux pas oublier que les autres sont vraiment bons. J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à les lire et je crois que les lecteurs aussi. À lire. Tous!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *