Ariel à l’école des espions tome 4

Ariel à l'école des espions tome 4

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

8 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

8 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Hey! Après une semaine bizarre côté lecture, j’ai fini par terminer un livre. (Bon, je sais, mais c’est juste que ça fait vraiment beaucoup de temps que j’ai un autre livre après ma lecture alors je ne sais plus quoi lire rendue devant le vide!) Malheureusement, 1) j’ai fini mon livre même si je l’ai commencé hier et 2) oups pour l’autre livre, parce que je me suis laissée charmer par un autre livre. Bref, ce quatrième tome d’Ariel à l’école des espions a été écrit par Evelyne Gauthier.

Ariel termine sa deuxième année à l’école nationale des espions. Alors qu’une mission semble se préparer pour les élèves, ces derniers doivent passer un examen pour en faire partie. Ariel est sélectionnée et la voilà embarquée dans une nouvelle mission. Pour une troisième fois maintenant, elle doit se faire embaucher chez un employeur pour mener à bien sa mission. Cette fois-ci, c’est à la Reine des neiges, un bar laitier assez spécial où les employés sont sur patins à roulettes rétro. Dans cette mission, il paraîtrait que des ogives nucléaires (au nombre de vingt-quatre) se cacheraient au bar laitier. Le criminel responsable de cette opération voudrait en effet vendre les ogives à la Foire d’armes de Turin, où, lors de sa première mission, Ariel avait tenté de récupérer l’antimatière. Alors qu’elle prépare des sundaes, des bananas split, des milkshakes ou bien même des crèmes glacées molles, l’apprentie-espionne doit poser des caméras, des micros et fouiner un peu partout. Sauf que… Laurence vient encore voir sa meilleure amie. Elle tombe dès lors follement en amour avec le beau Marc-Antoine, le suspect numéro un… L’examen final approche, et Marc-Antoine fait bouger les choses. (Est-ce réellement lui le coupable?) Alors qu’il part pour l’Europe avec Laurence, pour aller « étudier » (le criminel va faire passer ses armes, j’imagine!), qu’une ancienne blonde de Vincent (comment a-t-il fait?!?) vient changer la donne, Ariel doit rester neutre. Qui est le véritable criminel? Le secret de la vie d’Ariel sera-t-il préservé? Les ogives nucléaires pourraient-elles exploser? Ariel va-t-elle réussir sa mission?

J’ai vraiment aimé! Ce tome est le meilleur, selon moi. Je trouve que l’histoire est très bonne, sauf qu’on oublie des personnages tels que Madame Bourassa. Par contre, certains éléments qui peuvent avoir l’air anodins servent plus tard à Ariel. Je n’ai pas grand-chose à dire, c’est très bon.

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *