Absolument tout

Mon appréciation

8 Qualité de l'intrigue

9 Cohérence du schéma narratif

9 Clarté du texte

10 Respect du genre

7 Appréciation de la trame narrative

Prenez note que 10 est excellent et 0, médiocre.

Salut tout le monde! Aujourd’hui, je vous présente ce roman aussi connu sous le nom de Everything, everything. Un film a été réalisé à partir de ce film et il est sorti assez récemment. Enfin, c’est une histoire de Nicola Yoon.

Madeline ne connait rien du vrai monde, car le sien est limité par les murs de sa maison. Atteinte d’un maladie grave, le DICS, ou la maladie de l’enfant-bulle, elle ne peut pas sortir de sa maison, au risque d’attraper des microbes contre lesquels son système immunitaire ne peut pas se défendre. Sa mère, médecin, et une infirmière, Carla, s’occupent de la jeune fille et ont adapté la maison pour qu’elle puisse y survivre aussi. Jusqu’à ses dix-huit ans, tout va bien pour Madeline : elle passe beaucoup de temps à lire et prend des cours à distance. Un jour, une nouvelle famille emménage dans la maison d’à côté. Le père, visiblement alcoolique, terrorise la mère et les deux enfants. L’un deux s’appelle Oliver, ou Olly. Dès son arrivée, la vie de la malade change. Elle lui parle sur Internet et ils échangent des signaux depuis leurs fenêtres… Maddy, comme il l’appelle, en a soudain trop de sa vie recluse et aseptisée. Elle aimerait tant voir Olly en personne, même si elle sait que c’est pratiquement impossible! Elle a peur de tomber amoureuse. La mère de Madeline découvrira-t-elle son secret? La jeune fille tombera-t-elle amoureuse? Qu’en est-il de la maladie? Que cache l’accident du père de Madeline, qu’elle n’a pas connu? La jeune fille pourra-t-elle aller dehors un jour?

Je sais, ce livre a l’air très cliché. Malgré tout, j’ai beaucoup aimé le lire : il nous retient et il se lit facilement. Je m’attendais à une fin et elle est arrivée, mais d’autres éléments surprenants l’ont complétée, ce qui l’a rendue moins prévisible et plus agréable. Par contre, les personnages tombent trop vite amoureux, ils sont légèrement stéréotypés. Je dirais que ce livre nous fait passer du bon temps, mais il n’est pas en profondeur! Ce n’est pas de la grande littérature, mais tout de même cela peut convenir à un type de lecteurs, ou même à un certain moment de lecture.  Anne

1 Commentaire

  • avatar Lucie p.Gosselin dit :

    C’est une histoire qui doit nous prendre jusqu’à la fin….Le film doit être très intéressant. Cette histoire du livre, Absolument tout de Nicola Yoon me semble un petit bijou de lecture…
    J’ai été prise par ta critique et j’ai imaginé cette histoire dans ma tête immédiatement.En supposant bien sûr, différentes situations…Enfin Anne, tu as dû le lire rapidement, peut-être même, d’un trait…
    Je pense que plus on lit, plus on lit rapidement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *