À quoi rêvent les étoiles

Coucou les lecteurs! Si vous suivez les actualités de mon club de lecture Book Alors, vous devez savoir que la lecture commune pour décembre et janvier se trouve à être À quoi rêvent les étoiles par Manon Fargetton. Depuis que j’avais reçu ce roman de la part des éditions Gallimard, il me faisait terriblement envie, mais lecture commune oblige, j’ai dû attendre le début du mois de décembre pour le commencer. Laissez-moi vous dire qu’à la seconde où j’ai terminé mon livre, je m’en suis emparée! Et ça n’a pas été beaucoup plus long le finir…

Ils n’habitent pas tous dans la même ville, mais le destin saura les réunir. Depuis quelques temps, Titouan ne veut plus sortir de sa chambre. Alix fuit son père surprotecteur, Armand, en se plongeant corps et âme dans le théâtre. Gabrielle a peur de s’engager alors que Luce pleure encore la mort de son mari. Et si un téléphone pouvait changer la vie de cinq individus?

La quatrième de couverture de ce roman était tout aussi vague que le petit résumé que je vous en fait, et je crois bien que c’est intentionnel. À quoi rêvent les étoiles est définitivement le genre de livre qui est particulièrement agréable  à découvrir un peu “à l’aveugle”. Je ne vous cacherai pas qu’au départ, j’étais légèrement craintive de me lancer dans une lecture qui suivait autant de personnages, car il m’arrive parfois de ne pas trop apprécier l’aspect “chorale” de la narration multiple, mais dans ce roman, je n’ai eu aucune difficulté à comprendre qui est qui et fait quoi et pourquoi. Dès la première page, on se sent happé par une intrigue efficace et intrigante et ses chapitres courts. En d’autres mots, n’ayez aucune crainte avec À quoi rêvent les étoiles : ne faites que vous lancer.

Les personnages, ah, les personnages! Complexes mais si authentiques, ils sont des perles à découvrir. Je me suis attachée aussi vite à Titouan et à sa personnalité unique qu’à Luce, vieille femme en deuil de son mari. Ça peut peut-être vous sembler lourd tout ça, mais l’approche de Manon Fargetton est légère, de façon à vous frapper et vous émouvoir au bon moment, mais également vous permettre de sentir une amitié grandir avec les personnages. Les âges différents de ceux-ci sont également un point très intéressant de ce roman, car je crois qu’ainsi, même les “plus vieux” se sentiront interpellés par ce roman young adult. Parce que son message vaut la peine d’être entendu par tous…

Quels sont donc ces thèmes qui rendent un message puissant? On parle de la famille, du deuil, de la dépression, de la santé mentale, du passage à l’âge adulte… Chacun à leur façon, les personnages nous transmettent une morale importante sur la vie de façon à ce qu’on ne l’oublie jamais. Tout ça, sans même qu’on se rende compte que l’histoire se déroule devant nos yeux : parlez moi d’un livre addictif et je vous nommerai À quoi rêvent les étoiles. Pour la petite histoire, je me suis confortablement installée un samedi soir pour commencer tranquillement ma lecture pour Book Alors, et un instant plus tard, j’avais déjà lu la moitié. Le dimanche, je répète l’opération (oui, c’était vraiment une belle fin de semaine, j’adore me faire des reading parties) et je finis même le roman. À un certain point, je commençais à sentir la fatigue pointer le bout de son nez, mais je ne pouvais absolument pas lâcher mon livre tellement je voulais savoir ce qui allait se passer ensuite. Des cliffhangers en fin de chapitre dans un contemporain? Oui, vous avez bien entendu!

Bref, j’ai tout à fait adoré lire mon premier roman de Manon Fargetton, qui ne sera certainement pas mon dernier. Je n’ai pas donné la note parfaite (mais presque) uniquement parce que j’attends de voir si ce roman va vraiment passer l’épreuve du temps. Sinon, c’est tout bon! J’ai également très hâte de partager mon avis plus que positif avec tous les lecteurs du club! À la fin du mois de janvier se tiendra un live sur ma chaîne YouTube où on discutera en long et en large de notre avis. Je vous tient au courant!

Merci à Gallimard Diffusion Jeunesse pour l’envoi de ce roman!

Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *